LES RESULTATS

Cliquez ici pour découvrir les résultats de l'étude


COMMUNIQUE RESULTATS

Un état de l’environnement de Bruxelles grâce aux abeilles : un projet unique !

Grâce au soutien d’Elia, Caméléon, Tractebel, Sodexo, Cofinimmo et de Droh!me, Beeodiversity a pu analyser, via des abeilles, l’environnement de la Région de Bruxelles-Capitale et plus spécifiquement  l’état des pesticides, des métaux lourds et de la biodiversité liée à l’abeille !

Pourquoi l’abeille ? Les abeilles domestiques présentent l’avantage de récolter une multitude d’échantillons sur des zones étendues. Pour se nourrir, une colonie d’abeilles est capable de butiner, en effet, plus de 4 milliards de fleurs par an sur une surface moyenne de 1,5 km de rayon (700 ha). Ces pollinisateurs d’exception ramènent ainsi, au sein de la ruche, du pollen et du nectar en provenance de ces fleurs.

Beeodiversity a analysé ces échantillons pour dresser un état de l’environnement sur 11 sites, représentant une surface approximative de 7.000ha, et deux périodes (mai/juin et juillet/août). Les sites couvrent 5 zones de Bruxelles (Nord, Centre, Ouest, Sud, Est).

SYNTHESE DES RESULTATS DE L’ETUDE EXPLORATOIRE

Il s’avère que que sur les 7 métaux lourds recherchés (Chrome, Cadmium, Plomb, Zinc, Mercure, Arsenic et Cuivre), 6 ont été détectés. Seul le Mercure n’a pas été retrouvé. Trois métaux lourds ont été mesurés a des doses importantes dans les zones Nord et Centre (parfois plus de 30 fois les doses mesurées en zones naturelle et agricole). L’origine de ces métaux lourds doit encore être identifiée.

Plus de 500 pesticides ont été recherchés. Parmi ceux-ci, dix ont été détectés, dont notamment des fongicides, herbicides et insecticides. C’est deux fois moins que ce qui pourrait être retrouvé en zone agricole ou viticole mais nettement supérieur à ce qui est retrouvé en zone naturelle. Certains pesticides détectés dans l’étude exploratoire étaient non autorisés ou à des doses au delà des limites maximales de résidus.

La diversité végétale mesurée avec l’indicateur abeille domestique était de type « Mixte » puisque des plantes de nombreuses catégories ont été identifiées (plantes ornementales, sauvages, agricoles, potagères et arbres fruitiers) avec une prédominance de plantes sauvages et ornementales. De très nombreuses plantes ont été identifiées. Rien que pour les mois de Juillet et août, plus de 90 espèces végétales appartenant à plus de 50 familles ont été repertoriées lors de l’étude exploratoire.

En termes de recommandations directement applicables, il conviendrait d’identifier les sources de polluants et de développer des solutions avec les parties prenantes concernées. Pour les pesticides, on conseille aux particuliers de ne plus utiliser de traitements phytosanitaires dans leurs jardins et potagers. Nous envisageons également d’organiser des ateliers en collaboration avec des agriculteurs en vue de la mise en place de pratiques durables. Le semis de plantes indigènes fleurissant en début de saison est aussi préconisé au vu des résultats obtenus.

Beeodiversity souhaite étendre cette étude à d’autres sites et à l’ensemble de la saison apicole (mars à septembre). Pour ce faire, cette start-up innovante cherche à créer des partenariats avec des entreprises soucieuses de l’environnement et du bien-être sur Bruxelles. Son souhait est également de collaborer avec les apiculteurs locaux et les institutions publiques.

Les résultats et recommandations sur des actions à entreprendre peuvent être consultés sur http://www.beeodiversity.com/beeomonitoring-fr

Vision de Beeodiversity

Beeodiversity est un projet d’entrepreneuriat sociétal qui vise à améliorer le bien-être environnemental et humain par le développement d’un continuum axé sur les pollinisateurs, la biodiversité et la diversité alimentaire en impliquant toutes les parties prenantes. www.beeodiversity.com

Contact presse :
Michaël van Cutsem
Gérant
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tél : +32 2 428 00 82
GSM : +32 477 66 75 35


COMMUNIQUE PROJET

Les abeilles au service de l’environnement de Bruxelles :
un projet innovant et collaboratif !

L’environnement de la Région de Bruxelles-Capitale est désormais surveillé par des abeilles !

beeodiversity les abeillesCe projet est mené par Beeodiversity en coopération avec des entreprises bruxelloises engagées telles qu’Elia, Caméléon, Tractebel, Sodexo, Cofinimmo, Droh!me… Il vise à établir un état des lieux de la biodiversité et de la pollution, sur base de l’indicateur Abeille*, afin d’améliorer l’environnement des pollinisateurs et le nôtre.

Pourquoi l’abeille ? Là où les procédés habituels de surveillance de l’environnement liés à l’intervention humaine se limitent à une surface réduite, les abeilles domestiques présentent l’avantage de récolter une multitude d’échantillons sur des zones étendues.

Pour se nourrir, une colonie d’abeilles est capable de butiner, en effet, plus de 4 milliards de fleurs par an sur une surface moyenne de 1,5 km de rayon (700 ha). Ces pollinisateurs d’exception ramènent ainsi, au sein de la ruche, du pollen, du nectar et de l'eau en provenance de ces fleurs.

De précieux échantillons pour Beeodiversity qui les analyse selon des procédés scientifiques afin d'en extraire des données quantifiées relatives aux pesticides (plus de 500 matières actives recherchées), aux métaux lourds ainsi qu’à la diversité végétale (sur base de l’indicateur Abeille*) et à sa qualité nutritionnelle pour les pollinisateurs. Ces données sont ensuite traitées dans le but de dresser un état des lieux et d’entreprendre des actions d'amélioration ciblées aussi bien pour l’environnement que pour notre santé.

Beeomonitoring beeodiversityCet outil de veille environnementale (le Beeomonitoring) développé par Beeodiversity permettra à titre d’exemple:

  • De cartographier les zones les plus à risque en termes de pollution ou de biodiversité avec pour objectif de concentrer les efforts sur ces zones ;
  • D’aménager les espaces verts, en collaboration avec les acteurs locaux, au regard des carences constatées afin d’assurer, tout au long de l’année, une bonne diversité végétale essentielle à l’alimentation de tous les pollinisateurs;
  • D’informer un maximum de parties prenantes (administrations, citoyens, entreprises,…) sur des actions ciblées à entreprendre ensemble;
  • D’identifier la provenance des pesticides et des métaux lourds.

L’objectif consiste à mettre en place une quinzaine de sites de veille en région bruxelloise et, ainsi, de couvrir plus de 80% de sa superficie. Les analyses portent actuellement sur dix sites.

Pour ce faire, il y a lieu de bénéficier de la collaboration d’entreprises soucieuses de l’environnement et du bien-être sur Bruxelles. Plusieurs partenaires soutiennent déjà le projet en espérant que d’autres le rejoignent. Mais l’aspect coopératif du projet ne se limite pas aux entreprises puisque les données issues du Beeomonitoring permettront à l’ensemble des parties prenantes de s’impliquer pour le bien-être de l’environnement bruxellois. Une collaboration avec les apiculteurs locaux est également envisagée.

Les résultats des analyses paraitront début 2017. Si vous souhaitez rejoindre le projet, n’hésitez pas à nous contacter via l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

* Méthode d’évaluation de la qualité de l’environnement basée sur plus d’une vingtaine de mesures scientifiques réalisées sur les matrices collectées par les abeilles (pollen et nectar).

Contact presse :

Michaël van Cutsem
Gérant
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tél : +32 2 428 00 82
GSM : +32 477 66 75 35

Beeodiversity c'est...

Beeodiversity: plusieurs projets par anPlusieurs nouveaux projets par an en faveur des pollinisateurs et de la biodiversité


Beeodiversity: Plusieurs milliers de graines mèllifères et pollinifères par anPlusieurs milliers de graines mèllifères et pollinifères par an


Beeodiversity: 250 colonies d'abeilles250 colonies d'abeilles
Moins de 5% de pertes de colonies par an


Beeodiversity: Plus de 175.000ha pollinisés par anPlus de 70.000ha pollinisés par an


Beeodiversity: Plus d'un million d'abeilles offertes par anPlus d'un million d'abeilles offertes par an


Beeodiversity: Beeodiversity: coloniesPlus de 1.500ha de terres agricoles cultivées dans le respect des abeilles par nos partenaires agriculteursPlus de 1.500ha de terres agricoles cultivées dans le respect des abeilles par nos partenaires agriculteurs


Beeodiversity: Plus d'une centaine d'apiculteurs partenairesPlus d'une centaine d'apiculteurs partenaires


Beeodiversity: Deux conférences nationales et internationales par an organisées avec nos partenaires institutionnelsDes conférences nationales et internationales organisées annuellement avec nos partenaires institutionnels


Beeodiversity: Plusieurs milliers de personnes sensibilisées par an au travers de la presse et des réseaux sociauxPlusieurs milliers de personnes sensibilisées par an

Ils font partie du cycle

  • knokkesibelgaSuezspa
  • ADTAS adventurecofinimmoedf luminus
  • steriatours taxisUCBvandeputte